Quelle bâche choisir en fonction de son activité ?

Publié le 04/12/2019

Les bâches de protection à destination de l’industrie et des professionnels sont disponibles dans des tailles standard mais aussi en sur mesure. Très résistantes, elles sont principalement fabriquées en fibre de polyester tissée avec une enduction en PVC.

Quelle est la taille de la surface à protéger ?

Avant d’acheter une bâche, il est essentiel de mesurer la surface à protéger (Longueur x Largeur). Les dimensions des bâches sont généralement déterminées au pas de 10 cm en fonction du positionnement des œillets. De nombreuses bâches industrielles sont disponibles dans des tailles standard tel que : 3 x 5 m, 5 x 15 m, 10 x 15, etc. La plupart du temps, elles sont rectangles ou carrées. Toutefois, il est possible d’acquérir des bâches sur mesure avec des dimensions en adéquation avec votre besoin. Dans les deux cas, il est préconisé d’acheter une bâche dont les dimensions sont légèrement supérieures à celles de la surface à recouvrir. Ainsi cela évitera toute mauvaise surprise lors de la pose de cette dernière.

Quels sont les domaines d’application de la bâche ?

Les bâches industrielles, de protection pour les professionnels s’adaptent à de nombreuses situations et peuvent ainsi se retrouver dans de nombreux domaines d’activités comme le BTP, l’industrie, l’agroalimentaire, l’automobile, l’agriculture, l’évènementiel, etc. En effet, les bâches de par leurs dimensions et leur grammage sont très polyvalentes. A noter que plus le grammage est important, plus la bâche est résistante.

Les bâches de protection ou de chantier de 340 gr/m² conviennent parfaitement pour recouvrir des bassins, filtrer l’air, protéger des échafaudages ou des équipements. Il faut une charge de plus de 2 tonnes pour provoquer une déchirure. Les bâches professionnelles de 340 gr/m² sont aussi appréciées dans les musées et lieux d’expositions pour créer des séparations temporaires.

Les bâches professionnelles de 550 gr/m² sont recommandées lors de manifestations sportives ou culturelles en extérieur. En effet, elles sont suffisamment résistantes pour protéger les participants et visiteurs d’éventuelles intempéries météorologiques. Les bâches de plus de 550 gr/m² permettent de construire rapidement un haut-vent, un rideau de séparation, un stand ou encore un chapiteau.

Les bâches industrielles de plus de 600 gr/m² permettent de protéger des engins et machines stockés en extérieur notamment sur des chantiers, des exploitations agricoles, etc. Traitées anti-UV, elles résistent aux diverses conditions climatiques et à des températures comprises entre -30°C et +60°C.

A noter qu’en fonction de l’état de vieillissement de la bâche, il est déconseillé de la réparer notamment si l’impact est trop important. Dans le cas contraire, il est possible de réparer la bâche avec du ruban adhésif étanche et indéchirable.

Quelle est la réglementation en vigueur ?

Dans certains domaines d’activité ou dans certaines situations, l’utilisation des bâches industrielles est réglementée tant par la législation Française qu’Européenne. Ces réglementations sont liées à l’inflammabilité de la bâche. Par exemple, lorsque la bâche est utilisée pour protéger des hommes, cette dernière doit être au minimum non inflammable et sans danger pour ces derniers.

Le degré d’inflammabilité est attribué à une bâche en fonction de sa composition, des tests effectués et de sa résistance. La législation Française a régis le degré d’inflammabilité d’une bâche de la manière suivante :

  • M0 : incombustible
  • M1 : non inflammable mais sans danger pour l’homme
  • M2 : difficilement inflammable
  • M3 : moyennement inflammable
  • M4 : facilement inflammable
  • M5 : très facilement inflammable

Tandis que la législation Européenne a régis le degré d’inflammabilité d’une bâche en fonction des résultats de différents tests :

  • Degré d’inflammabilité : A1, A2, B, C, D, E, F
  • Les nuisances liées à la fumée : s1, s2 et s3
  • L’impact des gouttelettes et débris enflammés : d0, d1 et d2

Voici ci-dessous, un tableau récapitulatif mettant en évidence les équivalents entre les légalisations Françaises et Européenne.

Degré d'inflammabilité Norme française Norme européenne
Incombustible M0 A1
Non inflammable et sans danger pour l'homme M1 A2 ou B
Difficilement inflammable M2 C
Moyennement inflammable M3 D
Facilement inflammable M4 D
Très inflammable M5 D ou E ou F

Information
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à faciliter votre navigation et à vous proposer des services et offres personnalisés. Pour en savoir plus au sujet des cookies déposés et modifier vos paramètres relatifs aux cookies, consultez notre Politique de confidentialité. Je suis d'accord.