Choisir son chauffage en fonction de son utilisation et de son besoin

Publié le 18/02/2020

De nombreux paramètres sont à prendre en compte lorsqu’on souhaite investir dans un chauffage professionnel. En effet, il faut prendre en compte la superficie à chauffer, son taux d’isolation et la température souhaitée en fonction de la température extérieure. L’essentiel est aussi de savoir pour quelle raison le chauffage va-t-il être utilisé ? Pour chauffer des entrepôts, des ateliers, des étables, des plantations ou des personnes ?

Quels sont les différents modèles de chauffages ?

Sur le marché, on distingue trois grandes familles de chauffages : chauffages électriques, des chauffages au gaz et des chauffages thermiques. On les distingue ainsi par le biais de leur source d’alimentation.

Chauffage électrique

Les chauffages électriques sont simples d’utilisation et d’installation. En effet, il suffit de les brancher sur secteur pour qu’ils commencent à générer de l’air chaud. Afin de régler cette dernière, il est possible d’équiper les chauffages électriques de thermostats d’ambiance. Qu’ils soient à rayonnement infrarouge ou à propulsion, ils sont principalement utilisés dans des locaux fermés. Les chauffages électriques se déclinent également différentes formes ; par exemple comme des spots muraux ou des lampadaires. Ces derniers sont très appréciés des restaurateurs pour réchauffer leur terrasse en hiver.

Chauffage au gaz

Ensuite, les chauffages au gaz sont aussi très simples d’utilisation car leur fonctionnement est le même que celui d’un chauffage électrique sauf qu’il faut raccorder ce dernier sur une bouteille de gaz. Toutefois, les chauffages au gaz sont privilégiés pour le chauffage et le séchage d’implantations agricoles ou horticoles.

Enfin, les chauffages thermiques sont davantage utiliser pour chauffer de grands entrepôts ou des chapiteaux lors d’évènements extérieurs. Placés à l’extérieur des bâtiments et généralement équipés d’un réservoir ou d’une cuve externe pour stocker le fioul, ils sont conçus pour maintenir une température constante pour des volumes allant jusqu’à 10 000 m³. Ils fonctionnent avec des échangeurs à fioul permettant de séparer la propulsion d’air chaud et le rejet de particules de combustion. La chaleur dégagée est saine et efficace, avec un rendement proche de 100%. De nombreux accessoires sont disponibles comme des gaines de redistribution, des systèmes d’évacuation des particules, un thermostat d’ambiance, etc.

Chauffage au gaz

Quels sont les domaines d’application des chauffages ?

Les chauffages professionnels, grâce à leur polyvalence, sont utilisés dans de nombreux domaines d’activités comme : l’industrie, le bâtiment, l’agriculture, l’horticulture, l’évènementiel, etc. Ils ne servent pas qu’à chauffer mais aussi à sécher, à ventiler ou à mettre hors gel des locaux, des entrepôts, etc.

Toutefois, les chauffages électriques, thermiques ou au gaz ne sont pas à utiliser de la même manière. En effet, pour chauffer des bureaux fermés accueillant du public, il est essentiel d’utiliser des chauffages électriques. Le chauffage thermique dégageant trop de particules combustibles et l’utilisation d’un chauffage au gaz peut entraîner des explosions. Par conséquent, les chauffages au gaz sont préscrits lorsqu’il s’agit de sécher ou de ventiler des implantations agricoles ou horticoles sous serres. Et les chauffages thermiques sont recommandés pour chauffer de grands volumes intérieurs à conditions que ces derniers soient placés à l’extérieur des locaux. Ainsi ils rejettent les particules combustibles dans un lieu différent de celui de l’air chaud. L’air est ainsi propre et seine et sans danger pour l’homme. Les chauffages thermiques sont aussi très répandus dans les évènements extérieurs pour chauffer des chapiteaux.

Déterminer la puissance du chauffage nécessaire

Déterminer la puissance nécessaire d’un chauffage, nécessite de prendre en compte plusieurs paramètres, tels que : son utilisation, la superficie (en mètre cube) à chauffer, l’isolation des locaux et la différence de températures intérieures et extérieures. Suivre ces paramètres permet de choisir un chauffage qui remplira parfaitement les attentes de chacun en termes de chaleur et de rendement.

Etape n°1 : Calcul du volume en mètre cube à chauffer (V) soit longueur (m) x largeur (m) x hauteur (m)

Etape n°2 : Déterminer le coefficient d’isolation (G) :

Type d'isolation Volume de la surface à chauffer
Moins de 1000 m3 1000 à 5000 m3 Supérieur à 5000 m3
« Bonne » 1 0,8 0,5
« Moyenne » 2 1,5 1
« Faible » 3 2,5 2
« Inexistante » 4 3,5 3

Etape n°3 : Détermination du delta des températures (D) : différence entre la température intérieure souhaitée et la température extérieure la plus basse.

Etape n°4 : Calcul de la puissance calorifique en Watt

Volume à chauffer (V) x Coefficient d’isolation (G) x Delta des températures (D)

Information
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à faciliter votre navigation et à vous proposer des services et offres personnalisés. Pour en savoir plus au sujet des cookies déposés et modifier vos paramètres relatifs aux cookies, consultez notre Politique de confidentialité. Je suis d'accord.